Série Hannah Arendt et l'éducation

Nous poursuivons ici une première "série" monographique, consacrée à un auteur dont la pensée de l'éducation nous paraît devoir être présentée de manière un peu détaillée et approfondie.

Pour cette première série, nous avons choisi la philosophe allemande et américaine Hannah Arendt, dont nous avions déjà publié deux extraits sur skhole.fr, ici et ici.

Cette série a été proposée et rédigée par Thierry Ternisien d'Ouville, que nous remercions vivement pour sa précieuse collaboration.

Commentaires

Parution du livre"Réinventer la politique avec Hannah Arendt"

Pour ceux que cette monographie a intéressé je signale la parution aux éditions Utopia de mon livre "Réinventer la politique "avec" Hannah Arendt".

"Et si on pensait la politique  du 21 siècle « avec » l’aide de Hannah Arendt?

La condition humaine se limite-t-elle aux chaines, de moins en moins dorées, du travail et de la consommation ? Quelles forces sans contrôle a déchaîné l’action de l’homme sur la nature ? Comment construire un monde durable où naissent et vivent hommes et femmes dans toute leur pluralité ? Savons nous encore distinguer les domaines privé et public ? Qu’est ce que le « social » ? Comment développer – ou retrouver - notre capacité à « rénover et remettre en place le monde » ? Existe-t-il encore aujourd’hui des risques de totalitarisme ? Où se situent-ils ? Comment s’appuyer sur la distinction faite par Hannah Arendt entre le travail (nécessité), l’œuvre (utilité) et l’action (pluralité)  pour  nous aider à développer  notre capacité à penser et juger par nous-mêmes ?

"Cet ouvrage s’adresse à ceux qui en ont assez de la politique cantonée au pouvoir et à la gestion des intérêts privés.

C’est aussi un premier accés à l’œuvre d’un auteur beaucoup cité mais peu lu, hors des milieux universitaires. On y découvre, à travers ses œuvres majeures,  l’itinéraire d’un penseur politique d’une liberté et d’une audace sans pareil.

On s’initie à des distinctions originales (travail/œuvre/action ; privé/public/social ; propiété/richesse ; monde/nature...) dont on peut apprécier la pertinence pour comprendre notre présent et réfléchir à notre futur.

Une bibliographie guide la lecture des ouvrages publiés en français et en anglais et des repères biographiques permettent de situer l’œuvre dans la vie et l’époque de Hannah Arendt. "

Thierry Ternisien d'Ouville