latin

La réforme du collège, un mauvais coup porté aux disciplines fondamentales de la mémoire et du langage, par Cécilia Suzzoni

Texte rédigé par Cécilia Suzzoni, présidente fondatrice de l'Association ALLE, le latin dans les littératures européennes, à propos de la réforme du collège, et publié initialement dans Le Monde du 04 mai 2015. L'ALLE a souhaité faire entendre sa "voix", une voix un peu différente de celle des associations traditionnelles de défense des lettres classiques. Ce texte a reçu l'approbation et le soutien d'Yves Bonnefoix, Jacques Le Rider, Thomas Pavel, Vincent Descombes, Denis Kambouchner, Jean Canavaggio, Pierre Manent, Tahar Bekri, Laurent Lafforgue, Regis Debray, Michel Zink, Christophe Carraud, John Scheid, Frédéric Boyer, Valère Novarina.

L’indestructible latin, bientôt plus personne pour le comprendre ?

Cet article propose de parcourir le fécond ouvrage, Sans le latin…, sous la direction de Cécilia Suzzoni et Hubert Aupetit (Mille et une nuits, 2012). Poètes, homme d'Eglise,  universitaires, traducteurs éclairent avec érudition à quel point le latin vit encore, pour qui veut bien y prêter l’oreille. Encore faut-il que l’école continue à transmettre « le fait latin » pour qu’il soit toujours possible d’en goûter les richesses, qui débordent les frontières du temps comme géographiques, et qui a innervé l’ensemble des savoirs, pas seulement la langue française.

Syndiquer le contenu