réseau

La société en réseau : une société d’insectes ?

La notion de réseau a envahi le discours contemporain et tend à devenir le modèle implicite ou explicite pour penser et organiser l’ensemble des rapports sociaux : la ville, le quartier, l’entreprise, l’école, et finalement la société toute entière sont sommés de fonctionner désormais « en réseau », de manière fluide et décentralisée, en interconnexion permanente, comme sur la toile du web. Mais si la réticularité numérique offre bien des possibilités nouvelles et prometteuses en matière de relations sociales, il faut rester lucide sur ses limites et ses profondes ambivalences. Le réseau : promesse d'une convivialité renouvelée du vivre-ensemble ou soumission de la vie humaine tout entière à une gouvernance algorithmique ? L’alternative est loin d’être tranchée.

Construire l'école transparente ? par Philippe Danino et Christian Laval

Dans cet article, Philippe Danino et Christian Laval appellent à une réflexion approfondie et à une vigilance critique quant aux conséquences de la mise en place de « l’Espace Numérique de Travail » (ENT) sur le métier des enseignants, les conditions d’apprentissage et les rapports pédagogiques.

Pour une mémoire vive et non volatile, par Sophie Weibel

Sophie Weibel, enseignante en arts plastiques dans l'académie d'Aix-Marseille, raconte et analyse l'expérience qu'elle a mené avec des collégiens cette année et qui est passée par l'utilisation généralisée de l'informatique.

 

Syndiquer le contenu