Beitone (Alain)

Disciplines scolaires et disciplines savantes - Enjeux pour la formation des maîtres et la formation des élèves, par Alain Beitone

Le modèle de la pédagogie invisible s’est imposé. Loin de conduire à une plus grande égalité sociale d’apprentissage, cette pédagogie invisible, par les malentendus qu’elle provoque (en particulier pour les élèves les moins dotés en capital culturel) crée des inégalités. Mais curieusement, ce constat ne conduit pas à remettre en cause le discours dominant qui relativise les savoirs au profit de l’activité des élèves.

Educations à…. Ya basta !, par Alain Beitone

Le thème des « éducations à » est de plus en plus présent dans le système éducatif : les enseignants et les établissements scolaires sont invités à s’y investir, les dispositifs officiels, les articles de revue et les colloques se multiplient. Dans cet article, Alain Beitone montre que, contestable sur le plan épistémologique, ce discours sur les « éducations à » fait obstacle à une formation rigoureuse des élèves à propos d’enjeux qui sont pourtant fondamentaux, et que cette approche de l’enseignement constitue une pédagogie invisible dont on sait qu’elle est créatrice d’inégalités d’apprentissage entre les élèves.

Sciences économiques et sociales et pédagogie invisible - deux études de cas, par Alain Beitone

Dans cet article, Alain Beitone souligne le dilemme dans lequel se trouve pris l'enseignement des SES en France. D’une part, les représentants associatifs et syndicaux de la discipline affirment défendre la démocratisation scolaire et affectent de se préoccuper en premier lieu de ceux des élèves qui ne sont pas des "héritiers", mais d’autre part ils préconisent et défendent avec beaucoup de détermination une pédagogie invisible, une critique de la vérité des savoirs scolaires, dont on sait désormais qu’elles ont pour effet d’amplifier les inégalités d’apprentissage.

Syndiquer le contenu