Contributions de Frédéric Dumont

Modes langagières, par Frédéric Dumont

La langue est fasciste..., «  ça parle », a écrit Roland Barthes. Non : parce qu'il n'y a pas de fatalité, parce qu'il n'y a pas qu'une langue, parce qu'il peut s'installer une vigilance critique face aux modes langagières : d'où viennent les mots et formules en cours, que sont-ils exactement, comment influencent-ils nos idées et croyances ? Comment doit agir l'école pour que nous ne sautions pas dans le langage qui circule comme on saute dans une rame de métro ? En installant de nouveau une mise à distance, systématique, qui permet de sauvegarder autonomie de parler et penser.